Menu Appeler nous maintenant!
ALBI le Géant
menu

appeler

Une Anti-Prius signée Ford

C’est la firme Reuters, une des firmes les plus respectées, qui a affirmé que Ford envisageait la création d’un nouveau modèle de voiture destiné à contrer la popularité de la Toyota Prius: une hybride essence-électrique capable d’une plus grande autonomie.

Allez plus loin que le Ford C-Max

Ce modèle, dont on ignore pour le moment les détails techniques, serait le premier modèle de l’histoire de Ford disponible uniquement en version hybride. Rappelons que le Ford C-Max ne compte pas: même s’il n’est vendu chez nous qu’en version hybride, puisqu’il a d’abord été vendu comme simple multisegment en Europe.

Le Ford C-Max Energi propose quant à lui une motorisation branchable, c’est-à-dire capable d’une autonomie de 40 kilomètres en mode tout électrique avant d’utiliser son moteur à essence, mais cette dernière technologie ne fait pas partie des plans pour un hybride dédié comme le prévoit Ford.

Selon les informations disponibles, cette nouvelle génération d’hybride utiliserait tout de même un dérivé de la technologie hybride actuelle, en plus performant. Quant à la plateforme, elle sera développée sur la base de l’architecture globale C2 qui permettra aussi de créer les Ford Escape et Ford Focus de prochaine génération. On ne doit donc pas s’attendre à ce modèle tout hybride avant 2019.

Les dirigeants de Ford, qui n’ont pas encore confirmé la nouvelle, ont cependant souligné le défi de créer une voiture hybride capable d’une meilleure économie que les voitures actuelles. Rappelons en effet qu’avec les motorisations réduites et la technologie Ecoboost, même les berlines les plus imposantes de la compagnie sont capables d’une cote de consommation inférieure à 6 litres aux 100 kilomètres.

Ford n’est cependant pas le seul manufacturier à vouloir s’attaquer à la Toyota Prius qui est presque seule dans son marché. Le constructeur coréen Hyundai a aussi déclaré il y a quelques jours, travailler sur une voiture de même nature.

 

Article précédent
La rentrée? Pas de quoi s’énerver! (quoique…)
Article suivant
Un beach party sous le soleil… et la glace!