Le contrôle de descente (ou Hill descent control) expliqué

Par ALBI le Géant Hill descent control

Vous achetez votre VUS, et le conseiller, tout content, vous explique avec enthousiasme que votre nouveau véhicule est doté du «Hill descent control» ou contrôle de la descente. Tout entier à votre nouvel achat, vous hochez de la tête avec un large sourire, tout en vous demandant à quoi sert cet accessoire. Après tout, vous n’avez pas l’intention de vous lancer à l’assaut des grandes montagnes avec votre voiture.

Il est vrai que ce système est surtout pratique pour les amateurs de hors route. Mais dans le cas d’une descente abrupte, ou d’une pente glacée, tous les conducteurs peuvent l’apprécier même si le système est le plus souvent optionnel ou offert seulement sur les modèles les plus extrêmes (même si certains modèles, comme le Kia Sportage, le propose de série).

Et c’est ici que ALBI le Géant se transforme en ALBI le mécano: voici comment fonctionne le Hill Descent control.

En deux mots, ce système fait exactement ce qu’il dit: il contrôle la descente. Ainsi, dans le cas d’une pente prononcée vers le bas, il suffit de l’activer pour que le véhicule prenne littéralement le contrôle des freins et de l’accélérateur.

En maintenant le véhicule à vitesse constante, et en appliquant les freins au bon moment tout en s’assurant que les roues ne bloquent jamais, le HDC permet au conducteur de se préoccuper uniquement de la direction. Si votre véhicule en est doté, tentez l’expérience. Le système est normalement programmé à basse vitesse (souvent 8 km à l’heure) et il contrôle à merveille votre véhicule sans que vous ne touchiez au pédalier. Gardez par contre les mains sur le volant.

Le fonctionnement est simple puisque le HDC utilise littéralement le même système que les freins ABS pour déceler les problèmes. En utilisant les mêmes capteurs, il sent ce qui se passe et applique, le cas échéant, les freins au bon moment, assurant la retenue.

Détail intéressant, le système se désactive quand vous accélérez plus rapidement dans la plupart des cas.

Oui, le contrôle de descente est un outil extrême, mais il suffit de savoir s’en servir pour en constater l’utilité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>