Menu Appeler nous maintenant!
ALBI le Géant
menu

appeler

Nouvelles Technologies Nissan

Le monde et les temps changent. Nos habitudes de conduite aussi. Pour s’adapter aux besoins et aux attentes des conducteurs d’aujourd’hui, Nissan s’est mis à muter. Tranquillement, le constructeur s’engage dans une voie qui le pousse (assez rapidement, il faut l’avouer) vers les nouvelles technologies.

Les métropoles gonflent à vue d’œil et avec leur croissance, la densité des autoroutes augmentent. Devant ce fait, et pour désengorger les réseaux routiers, il devient impératif pour  Nissan de mettre au point des technologies qui permettront de lui redonner une certaine fluidité.

Les nouvelles technologies; pas seulement exclusives aux jeunes

De plus, la nouvelle génération est née avec un téléphone intelligent entre les mains. Pour elle, la technologie est vitale; Après elle, le déluge. Et ça aussi, Nissan l’a compris. Mais cette technologie n’est pas exclusive qu’aux jeunes. Elle peut également servir aux personnes âgées, celles qui perdent tranquillement quelques réflexes auxquels les applications électroniques et intelligentes peuvent palier.

C’est dans ce contexte, d’ouverture et de lucidité sur le monde, que Nissan déploie tous ses efforts pour rendre ses véhicules plus intelligents que jamais. La compagnie espère que d’ici l’an prochain, plus de 1.5 millions d’unités seront connectés et permettront, non seulement d’améliorer l’expérience de l’utilisateur, mais également de demeurer en contact avec les médias sociaux.

Nissan annonce son échéancier

Hier, le président de Nissan (Carlos Ghosn) a fait l’annonce de l’échéancier de l’entreprise en matière d’automatisation et du système de conduite autonome. Le constructeur envisage la progression de ses avancées digitales et technologiques sur une période de quatre ans.

Ultimement, d’ici 2020 donc, les voitures Nissan devraient être équipées d’un système permettant aux conducteurs d’effectuer des changements de voies et de gérer le trafic, sans trop d’interventions humaines. La voiture, en tant que telle, devrait être capable d’évaluer la situation à l’aide de paramètres X et Y, et ce, en moins de temps qu’il n’en faut à un Homme (remarquez le H majuscule).

La sécurité avant tout

Mais comme on dit, Nissan ne veut pas mettre la charrue devant les bœufs. La compagnie fera l’introduction progressive de ses technologies de conduites autonomes. D’abord, elle équipera ses voitures de tous les gadgets qui permettront d’améliorer la sécurité des automobilistes tout en simplifiant leur conduite. C’est ainsi qu’à la fin de 2016, les modèles Nissan devrait être munit d’un système de gestion de trafic et équipée d’un tel outil, les voitures devraient être en mesure de circuler de manière autonome et sécuritaire, sur les autoroutes engorgées par le trafic.

Puis, en 2018, Nissan offrira aux consommateurs des voitures équipées d’un système de contrôle des changements de voies. Puis, d’ici la fin de la décennie, ce sont les voitures capables de manager les arrêts et les intersections (sans l’intervention d’un conducteur) qui devraient faire leur apparition.

Voilà donc l’agenda de Nissan, pour l’instant. Soulignons que le constructeur est le deuxième plus importante au monde et que son bureau chef est basé à Yokohama, au Japon. Mais pour en savoir plus sur l’histoire de Nissan, en général, on vous invite à lire le billet écrit par l’équipe de rédaction du groupe ALBI le Géant!

 

 

Article précédent
La toute nouvelle Mazda2 2015 dévoilée!
Article suivant
John Varvatos et la Chrysler 300