Menu Appeler nous maintenant!
ALBI le Géant
menu

appeler

Infiniti Q50 Eau Rouge: la puissance s’ajoute au luxe

Infiniti a présenté, en janvier dernier au salon de Détroit, un prototype spectaculaire appelé Eau Rouge, du nom de l’un des virages les plus exigeants du circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. La Eau Rouge, c’est en fait la version haute performance de la berline Q50 commercialisée chez nous depuis un an.

Pour créer la Eau Rouge, on a utilisé la plate-forme de Q50, que l’on a adaptée aux besoins de la cause. En fait, malgré les ressemblances, l’Infiniti Q50 Eau Rouge est presqu’entièrement différente et construite à la main.

Physiquement cependant, la Eau Rouge s’inspire de la Formule un et de l’expertise développée par Infiniti dans ce domaine depuis son association avec Red Bull dans l’écurie du même nom.

Sous le capot, l’Infiniti Q50 Eau Rouge abrite le très puissant moteur V6 biturbo partagé avec la Nissan GT-R. Amélioré, il développe quelques 560 chevaux, mais son développement n’est pas encore totalement achevé. Il est jumelé à une boite automatique 7 vitesses, mais cette décision pourrait changer.

Ce sont les pilotes Sebastian Buemi et Sebastian Vettel qui, les premiers, ont procédé aux tests sur piste de la voiture, et qui ont contribué à son amélioration. Vettel a d’ailleurs répété l’expérience sur le circuit même de Spa Francorchamps.

Quelques journalistes, une douzaine au monde, ont ensuite été conviés à tester la voiture. Deux Canadiens étaient sur place. Vous pouvez d’ailleurs lire sur autogo.ca l’essai de l’un d’entre eux.

Pour le moment, aucune décision formelle n’a encore été prise quant à la production de la voiture, mais elle devrait être annoncée au cours de l’automne.

Article précédent
John Varvatos et la Chrysler 300
Article suivant
Un autre prix pour la Dodge Dart