Menu Appeler nous maintenant!
ALBI le Géant
menu

appeler

Volvo et vélos : Un premier « crash test »

La compagnie suédoise Volvo met actuellement au point un tout nouveau test de collision. Ce « crash test », le premier du genre au monde, évalue la résistance d’un casque de vélo, face à une voiture. L’idée : assurer une meilleure protection des cyclistes sur la route.

Pour faire ces tests, Volvo s’est associé à POC, une compagnie suédoise de sécurité dans les sports. Le principe des tests est simple et ressemble à n’importe quel test de collision. Sauf que dans ce cas, ce n’est pas la voiture qui bouge.

Les cyclistes sont au cœur des tests

En fait, on a équipé des têtes de mannequin de casques de vélo, reconnus pour leur sécurité.  Ces têtes sont ensuite projetées à différents endroits du capot de la voiture. On modifie aussi l’angle et la vitesse, afin d’avoir un meilleur portrait.

Une progression pour les tests de Volvo

La grande différence avec ce test, c’est que les objets sont en mouvement. Les tests actuellement utilisés dans l’industrie ne consistent qu’à déposer un casque sur une surface plane ou inclinée. On modifie la hauteur de ces simulations, mais sans ajouter le mouvement, ce qui ne donne que des résultats partiels. Selon Volvo, le projet avec POC « vise à affiner et à faire progresser ces tests ».
Cette première mondiale est effectuée dans les installations de recherche de Volvo à Göteborg, en Suède. Elle fait partie d’un projet de recherche plus vaste visant à comprendre les types de blessures à long terme que les cyclistes peuvent supporter.

Ce n’est pas la première fois que Volvo s’intéresse aux cyclistes et au partage de la route. En 2013, Volvo a été le premier constructeur automobile à ajouter la détection de cycliste à son système de freinage avant d’urgence. La détection de piéton avec freinage complet, lancé en 2010, faisait déjà partie des options offertes.

Article précédent
Infiniti au Grand Prix de Formule Un du Canada
Article suivant
Ford Explorer 2020 : Hybride et V6