Bien conduire en hiver

Par ALBI le Géant conduire en hiver

Peut-être n’avez-vous pas envie de le savoir, mais l’hiver est à nos portes. Avec ses températures froides, ses chaussées glacées et ses chutes de neige abondantes (le service de météo annonce d’ailleurs un hiver particulièrement féroce).

Mais parce que vous êtes prudent, votre voiture est en bon état, vos pneus sont tout neufs, et vous êtes prêts. On se garde quand même un petit plaisir, celui de vous rappeler les règles de conduite hivernales les plus efficaces.

Voici donc quelques conseils à suivre pour bien conduire en hiver :

  • Bouclez-vous avant de commencer à conduire. Gardez votre ceinture de sécurité bouclée en tout temps.
  • RALENTIR! – Les limites de vitesse affichées correspondent à des conditions de voyage idéales. Conduire à vitesse réduite est la meilleure mesure de précaution contre tout malheur en conduisant sur des routes glissantes. « La glace noire » est invisible.
  • Être à l’affût. La glace noire fera ressembler une route à de l’asphalte brillant. La chaussée devrait avoir l’air gris-blanc en hiver.
  • N’utilisez pas le régulateur de vitesse. La conduite hivernale exige que vous soyez en contrôle total en tout temps.
  • Réduisez votre vitesse en approchant des intersections recouvertes de glace ou de neige.
  • Prévoyez un temps de trajet supplémentaire ou retardez un voyage si la météo est défavorable.
  • Conduire avec les phares de croisement allumés en permanence. Non seulement ils sont plus brillants que les feux de jour, mais les allumer permet également d’activer les feux arrière. Cet éclairage rend votre véhicule plus visible.
  • Allongez votre distance derrière le véhicule devant vous. La distance d’arrêt sur une route verglacée est le double de celle d’une route sèche. Par exemple, d’environ 45 mètres (140 pieds) à la vitesse de 60 km / h, à 80 mètres (plus de 260 pieds) sur une surface de route glacée.
  • Restez sur la voie de droite, sauf en dépassant, et utilisez les clignotants lorsque vous changez de voie ( on le sait, c’est une évidence, mais on ne sait jamais)
  • Conduisez avec des mouvements doux et précis. Changez de voie trop rapidement ou de direction de façon saccadée en freinant ou en accélérant peut provoquer un dérapage.
  • Soyez conscient et ralentissez lorsque vous voyez un panneau vous avertissant que vous approchez d’un pont. Les ponts en acier et en béton sont susceptibles d’être glacés même lorsqu’il n’y a pas de glace au sol (parce que les ponts à l’air libre se refroidissent plus rapidement que les routes qui ont tendance à être isolées par des sols solides).
  • Pensez à quitter la route avant d’être bloqué si le temps se détériore (on ne veut pas insister, mais rappelez-vous de l’autoroute 13).
  • Soyez patient et ne laissez passer les autres voitures que lorsque cela est possible.
  • Gardez une distance sécuritaire avec les chasse-neiges et les camions de sel / sable / antigivrage.
  • Ne jamais dépasser un chasse-neige en raison des conditions de voile blanc et de la crête de neige créée par la charrue.

Si vous suivez nos recommandations, vous devriez passer un bon hiver! ( Merci au gouvernement du Canada, centre de l’hygiène et de sécurité au travail pour les conseils)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>