Le Nissan Rogue équipé du Pro Pilot

Par ALBI le Géant pro pilot

Présentée il y a quelques semaines, la nouvelle Nissan Leaf, la voiture 100% électrique du constructeur japonais, a attiré l’attention par son moteur sans émissions polluantes. Mais c’est aussi la technologie nouvelle qui s’y retrouve qui a attiré l’attention, notamment le système Pro Pilot.

Bonne nouvelle puisque le Pro Pilot ne sera pas réservé uniquement à la Leaf. Au contraire, le nouveau Nissan Rogue SL Platine sera lui aussi outillé de ce système d’assistance à la conduite semi-autonome.

Concrètement, ce système aide le conducteur à maintenir la trajectoire du véhicule et le contrôler dans la circulation en accordéon selon une vitesse et une distance prédéterminées par rapport au véhicule le précédant – le tout, simplement au moyen de deux boutons. En fait, il agit d’abord comme un régulateur adaptatif, s’assurant de maintenir une distance sécuritaire avec le véhicule devant.

Utilisant capteur et caméra, il permet aussi au véhicule de conserver sa trajectoire dans toutes les conditions sur autoroute, sans intervention du conducteur. Et rien de compliqué pour le mettre en marche : il suffit d’appuyer sur un bouton, représentant une voiture entourée de bleu, logé sur le volant, puis de mettre en marche le régulateur de vitesse comme d’habitude.

Détail intéressant, le régulateur de vitesse est toujours actif. Mais comme on peut s’en douter, le maintien en voie s’active et se désactive selon le degré de visibilité ou la présence de marque sur la chaussée. En d’autres termes, si la caméra détecte des lignes à gauche et à droite, elle conservera la trajectoire de la voiture.

De plus, si le véhicule est immobilisé dans un embouteillage pendant plus de trois secondes, le conducteur n’a qu’à appuyer sur le bouton de réactivation ou sur l’accélérateur pour le remettre en route.

« Testée sur plus de 320 000 kilomètres en Amérique du Nord et calibrée spécialement pour les routes nord-américaines, la technologie ProPILOT Assist est conçue pour être plus intuitive et conviviale que les autres systèmes de conduite assistée. Elle a le potentiel de réduire la fatigue et d’accroître la confiance au volant, surtout chez les conducteurs confrontés à une circulation très dense au quotidien », ont souligné les responsables de Nissan.

La voiture n’est cependant pas totalement maitresse de son sort puisque le conducteur peut, en tout temps, reprendre le contrôle en appuyant sur le frein ou l’accélérateur.

Le Nissan Rogue SL Platine sera disponible au début de l’année 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>