Menu Appeler nous maintenant!
ALBI le Géant
menu

appeler

De la moto à l’auto : Histoire de Honda

Soichiro Honda a toujours aimé les voitures. Pourtant, ce n’est qu’en 1963 que sa compagnie devient officiellement un constructeur automobile. Voici ce qui s’est passé:

Le président

honda

1948. Le Japon est toujours occupé par les Américains, conséquence de la Seconde Guerre. Malgré tout, le pays recommence à se développer. Un homme passionné, Soichiro Honda, fonde la compagnie Honda cette année-là. La passion de M. Honda lui permet de s’entourer des meilleurs. Très vite, les motos et les moteurs Honda gagnent une renommée internationale.

Deux décennies plus tard, nous sommes en 1960. Sur la Terre, il y a 3 milliards d’humain. De son côté, la compagnie a grandit et acquis une solide réputation.

La division Honda R&D Center devient indépendante. Sous son aile, des modèles de voiture seront développés. C’est en 1963 que les premières voitures Honda furent dévoilé. On parle d’une voiture et d’un camion, respectivement la S360 et le T360.

Les Premières Honda

La S360 est un petit coupé qui correspond en tout point à l’idée que l’on pourrait se faire d’une « petite voiture japonaise ». Une image valant mille mots…:

s360

Cette sportive avait un joli potentiel avec son moteur de 360 chevaux. Mais le modèle n’a jamais atteint les chaines de production.

Quant au camion T360, le design est indéniablement japonais. De petite taille, surtout si on s’aventure à mettre le modèle de 1963 côte à côte avec le Honda Ridgeline 2014 par exemple, le T360 semblait d’abord destiné aux agriculteurs ou aux entrepreneurs qu’à toute autre clientèle.

Honda-T360

La légende

En 1972, le Stade Olympique n’est pas encore construit, les Nordiques de Québec évoluent dans la AMH (Association mondiale de hockey) et Honda présente la Civic.

La Honda Civic de 1972 a deux portes et possède un groupe moteur EB1 tout d’aluminium vêtu. Le but des ingénieurs était de construire un véhicule léger et économique. Pour y parvenir, les ingénieurs ont dû se tourner vers des principes de construction aéronautiques.

Une légende était née. Neuf générations plus tard, la Honda Civic est l’un des véhicules les plus vendus au Québec.

1972 Honda Civic

La technologie

1981. Claude Dubois est reconnu coupable de trafic d’héroïne, Bob Marley passe l’arme à gauche, les Expos font les séries. Chez Honda, on présente le premier Car Navigation System. Appelé le Electro Gyrocator, le premier gps fonctionne grâce à un gyroscope capable de détecter la position de la voiture et transmettre l’information sur l’écran.

Le Electro Gyrocator est offert en option sur les modèles 1981 de la Honda Accord et de la Honda Vigor. Les recherches de Honda ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Quelques années plus tard, on voit apparaitre les coussins gonflables et les 4 roues motrices.

En 1988, Honda va encore plus loin en présentant une voiture entièrement électrique. La Honda EV Plus est une pionnière dans sa catégorie.

La suite

Entre 1990 et 1995, Honda produit près de 30 millions de véhicules. En 1997, la Civic Ferio et la Partner LEVs sont mise en marché. Ces modèles à faible taux d’émission de gaz à effet de serre sont suivi l’année suivante par le premier véhicule hybride du constructeur, la Insight.

La première décennie du 21e siècle se déroule sous le signe du succès pour Honda, qui arrive tirer son épingle du jeu tandis que les constructeurs américains font face à une crise profonde. On notre entre autre l’arrivée sur les autoroutes du Japon et des États-Unis d’une Honda à hydrogène, la FCX Clarity fuel cell.

Récemment dans les Salons de l’Auto, on a vu un prototype Honda prometteur. Il s’agirait d’un multisegment sport compact qui risque de bousculer cette catégorie très populaire depuis 2013.

Le constructeur nippon en a encore beaucoup à offrir. À suivre sur le blogue ALBI ainsi que sur ALBI Honda.

2015_CR-V

 

Article précédent
Balai à neige 2.0 !
Article suivant
Nouvelle politique SAAQ : conduisez bien, payez moins