Menu Appeler nous maintenant!
ALBI le Géant
menu

appeler

Taxis: de Rome à New-York sans oublier Sydney

Récemment, on annonçait un peu partout l’arrivée de deux Nissan Leaf dans la flotte des taxis de Rome. L’objectif avoué: métamorphoser le service de taxi de la cité, qui se retrouve dans le triste top 5 des villes où l’air est le plus pollué sur la planète.

On pourrait dire que c’est une première, le débarquement de taxis électriques en ville. Hors, vous vous en doutez plus que sûrement, il n’en est rien!

Taxi steam-punk avant la lettre

Le taxi moderne a d’abord été pourvu d’un moteur fonctionnant à l’électricité. À Londres, où l’invention voit le jour en 1897 grâce à Walter C. Bersey, on surnomme ces taxis hummingbirds, en référence au bruit constant qu’émettaient ces véhicules.

Daimler_Victoria

Cette même année 1897, à New York, la Samuel Electric Carriage and Wagon Compagny fait rouler 12 véhicules hansom, tous électriques. Non, ces derniers ne sont pas jaunes! Pour cela, il faut attendre le moteur à combustion.

Les taxis de New-York

Le premier taxi à moteur thermique, le Daimler Victoria, est l’oeuvre de l’allemand Gottlieb Daimler. Il lance les opérations en 1897 à Stuggart. En 1899, c’est au tour de Paris. Londres attend ses taxis jusqu’en 1903. Quant à New-York…

Un monsieur Harry N. Allen importe des Darrach cabs. Chacun de ces taxis français est pourvu d’un compteur et c’est pour que les véhicules soient bien visibles qu’il décide de les faire peindre en jaune. La couleur emblématique des taxis de New-York a depuis déteint sur plusieurs flottes de taxis. Il n’y a qu’à penser au Coco taxi à Cuba, pour un exemple mignon comme tout.

The Ford Motor Company

Il faut attendre 1940 avant qu’une innovation majeure transforme les taxis de par le monde. C’est l’arrivée des radios émetteurs-récepteurs et du coup, la naissance du dispatch. À New-York comme ailleurs, le monde du taxi devient alors ce qu’il est aujourd’hui, le GPS et les petits sapins-qui-sentent-drôle en moins.

Ford prend ensuite le dessus chez les conducteurs de taxis de New-York. Après les belles années du checker cab, la Ford Crown Victoria, tout de jaune vêtu, avale le bitume des rues new-yorkaises. De nos jours, la Ford Escape Hybride a pris le relais, depuis les efforts du maire Bloomberg pour rendre plus éco-responsable la fameuse flotte de taxis de la Grosse Pomme.

Ford_Escape_NYC_Taxi_hybrid_2

Sao Paulo, Sydney, Rome, le monde

En Australie, les Ford Falcon ont la cote auprès des chauffeurs de taxis. Ce modèle étant construit en grande partie en Australie, on comprend que cette Ford puisse être particulièrement bien adaptée au climat de ce grand pays. Pour voir les modèles Ford disponbiles au Canada, que vous soyez chauffeurs de taxis ou pas, visitez ALBI Ford Lincoln.

Au Brésil, pays hôte de la Coupe du Monde 2014, les taxis seraient en majorité des véhicules Fiat Sienna Tetra Fuel. Efficace et économique, ce serait le véhicule préféré dans ce grand pays d’Amérique du Sud. Pour jeter un oeil aux modèles Fiat disponibles de ce côté-ci du globe, vous savez où aller : ALBI Chrysler Dodge Jeep Ram Fiat.

Comme nous l’avons mentionné en début d’article, la Nissan Leaf fait un essai auprès des chauffeurs de taxis de la plus fabuleuse cité de l’univers: Rome. Il ne faudrait pas oublier que la Leaf est, depuis février 2011, la voiture taxi par excellence dans à Kumamoto City. On voit aussi de plus en plus de taxis Nissan Leaf en Irlande. Venez rencontrer l’équipe de ALBI Nissan pour en savoir plus sur les modèles Nissan.

 

 

Article précédent
Berthierville Chrysler Dodge Jeep Ram : roi des modifications
Article suivant
Progression du marché automobile au Canada